Un ours goûte à la liberté pour la première fois après 10 ans passés dans une MINUSCULE cage!

2573

La liberté est une chose que l’on prend pour acquis quand on en a profité toute notre vie. Mais imaginez en avoir été privé pendant de nombreuses années. Imaginez avoir vécu dans des conditions dégoûtantes, et n’avoir même pas eu assez de place pour vraiment bouger.

C’est ce qui est arrivé à l’ourse Lily, qui vivait dans un petit zoo du Maryland, aux États-Unis. N’eut été de l’appel à l’aide d’un visiteur de ce zoo, elle y vivrait encore dans ces conditions déplorables.

La cage de Lily était toute petite. Tellement que Lily ne pouvait faire autrement que de marcher et de s’assoir dans ses propres déjections. Et puisque la place lui manquait aussi cruellement, elle était beaucoup moins active qu’un ours normal et est donc devenu gravement obèse.

Heureusement, un visiteur du zoo a alerté PETA, qui a réussi libérer Lily de ses conditions de vie tragiques. Elle habite maintenant au Sanctuaire pour animaux sauvages du Colorado, où elle suffisamment de place non seulement pour bouger mais aussi pour courir!

Avec l’aide des vétérinaires du Sanctuaire, espérons qu’elle perdra son excès de poids et pourra couler des jours tranquilles après une décennie pénible.

Visionnez la vidéo ci-dessous (la vidéo est en anglais mais la traduction du texte se trouve juste en-dessous) et PARTAGEZ cet article avec vos amis sur Facebook!



Traduction:

Enfermée 24 heures sur 24, coupée du monde, incapable de s’éloigner de ses propres déjections — c’était la vie de Lily. Pendant presque 10 ans, elle a été gardée dans une petite cage d’un zoo situé en bord d’autoroute dans l’État américain du Maryland. Et comme le nom du zoo le laissait pressentir (Deer Haven Mini Zoo) elle n’avait qu’une toute petite cage. En forêt, les ours ont une vraie vie. Ils se promènent, courent et cherchent constamment à manger dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres.

Mais Lily ne pouvait franchir que quelques pas dans chaque direction. Elle en était réduite à marcher ou à s’asseoir dans ses propres déjections, tellement il y avait peu de place. Un visiteur du zoo a rapporté avoir vu Lily désorientée et à bout de souffle. Des experts ont conclu qu’elle était atteinte d’obésité morbide, vraisemblablement parce qu’elle n’avait pas l’opportunité de faire de l’exercice.

Après l’intervention de PETA, et l’appel des membres de l’organisation à relocaliser Lily dans un sanctuaire réputé, le grand jour est finalement arrivé. Accompagnée par des vétérinaires spécialistes en animaux sauvages, elle fut transféré au Sanctuaire pour animaux sauvages du Colorado. Bientôt, elle pourra être relâchée dans son nouveau chez-soi, où elle pourra se promener dans les collines, grimper sur des rocher et des structures et se baigner dans une piscine pour la toute première fois.

Lily vivra enfin comme un vrai ours.

Incroyable histoire non? PARTAGEZ-là avec vos amis sur Facebook!