Son père le bat et le laisse pour mort. 70 ans plus tard, un voisin fait une découverte CHOQUANTE!

4477

Norman Malone, 78 ans, vient de Chicago, dans l’État américain de l’Illinois.

Il a fait la découverte du piano alors qu’il n’avait que cinq ans. Il mit peu de temps à se rendre compte qu’il avait envie de faire carrière dans le domaine de la musique. Mais son père violent a presque réussi à laisser ce rêve en miettes.

Le père de Norman battait non seulement ses enfants, mais aussi sa femme. Pendant une certaine période, la situation était tellement grave que la mère de Norman lui demandait de rester éveiller la nuit pour protéger les autres enfants de la famille, plus jeunes.

Une nuit, il ne réussit pas à rester réveillé. Il n’a même pas souvenir de ce qui est arrivé exactement. Il s’est réveillé à l’hôpital. L’un de ses frères était à ses côtés. Norman était paralysé d’un côté. Son père avait attaqué toute la famille avec un marteau. Norman ne pouvait même pas bouger son bras.

Norman fut hospitalisé pendant un mois. Après de longs traitements de physiothérapie, il a réussi à se rétablir. Mais sa main droite n’est jamais redevenue comme avant.

Son rêve de devenir pianiste semblait bel et bien être évaporé.

Mais Norman n’arriva pas à cesser de jouer. Après une période frustrante au cours de laquelle il n’était pas capable de jouer des morceaux complets, il découvrit une série de compositions faites sur mesure pour être jouées d’une seule main. À force de persévérance, il découvrit qu’il n’était pas obligé de laisser tomber son rêve.

Une fois adulte, Norman est devenu chef de chorale dans un lycée. Pendant 30 ans, il s’est dédié à cette tâche. Personne ne se doutait de ce qu’il faisait lorsqu’il était seul à la maison.

Les voisins entendaient bien qu’un pianiste habitait près de chez-eux, mais ne se doutaient pas qu’il ne jouait que d’une seule main. Lorsque l’un d’entre eux découvrit le secret de Norman, il téléphona à un critique de jazz du journal local. Ensemble, ils organisèrent un concert.

Voyez un enregistrement de ce moment magique dans la vidéo en bas de page.

Après avoir dédié 7 décennies à son art, Norman pouvait enfin jouer devant public.

PARTAGEZ cette histoire inspirante sur Facebook!