Ils lui demandent de quitter l’avion. Quelques minutes, plus tard, elle comprend POURQUOI

2547

Lorsque Peggy Uhle est montée à bord d’un vol Chicago-Colombus, elle était loin de se douter de ce qui l’attendait. Comme c’est la consigne, elle a éteint son portable et s’est installée dans son siège en attendant le décollage.

Mais elle ne s’est pas rendue très loin. Avant même de se rendre à la piste, l’avion a fait demi-tour et est retourné à la porte d’embarquement.

Peggy n’avait aucune idée de la raison de cet imprévu.

Soudain, un agent de bord s’est approché de Peggy et lui a demandé de quitter l’avion. Confuse, Peggy s’est dit qu’elle s’était peut-être trompée d’avion.

Elle a tout compris lorsqu’elle est entrée à nouveau dans l’aérogare. Le personnel de la compagnie aérienne lui a expliqué que son mari tentait désespérément de la joindre par téléphone. Puisque le portable de Peggy était éteint, il a en dernier recours appelé la compagnie aérienne.

La raison de cet appel urgent: le fils de Peggy, âgé de 24 ans, venait de subir une grave blessure à la tête et était dans le coma, dans un hôpital de Denver.

Peggy n’a même pas eu le temps d’absorber la nouvelle que les employés étaient déjà en train de leur expliquer qu’ils avaient changé son billet pour lui permettre de se rendre directement à Denver, sans frais.

« Ils m’ont offert un endroit calme pour attendre, se sont occupés de mes baggages, m’ont permis de monter à bord en premier et m’ont même donné une collation à la sortie de l’appareil. Plus tard ce jour-là, j’ai même eu un appel de la compagnie pour me demander comment allait mon fils » explique Peggy.

Grâce au service excellent de la compagnie aérienne, Peggy a pu rapidement rejoindre sa famille. Son fils s’est remis de son accident et se porte bien aujourd’hui.

Ça nous change des nouvelles où les compagnies aériennes maltraient leurs passagers, non?

PARTAGEZ cet article et dites-nous ce que vous en pensez dans la section « commentaires ».


Commentaires