Elle lave le tapis. Ce qu’elle découvre vous mettra en colère!

4988

Il est fantastique d’avoir une famille, mais cela représente souvent une tâche colossale. Et si tout le travail est effectué par la même personne, on se retrouve dans une situation très injuste.

C’est ce que pense la mère dont nous vous parlons dans cette histoire. Elle aime son mari et ses enfants plus que tout, mais récemment, elle a dû mettre les points sur les « i ».

Dans cette lettre qui vient du cœur, elle les rappelle à l’ordre.

« Je désire, par cette lettre, remettre ma démission pour le poste que j’occupe dans cette famille, jusqu’à ce que je trouve des preuves convaincantes d’une considération et d’un respect mutuels.

Pendant des années, il a été présumé que c’était mon travail de ramasser les chaussettes, de jeter les vieux journaux, de placer les tasses salles dans le lave-vaisselle, de trouver les télécommandes perdues entre les cousins du divan, d’éteindre les lumières et de repriser les vêtements.

Mais ce weekend, j’ai frappé un mur. Tous ont trouvé ça hilarant lorsque le chien a trouvé (ou reçu?) un morceau de mangue. Il a joué avec, la léché, s’est promené un peu partout avec, l’a laissé tombé, reniflé, ramassé, et abandonné.

Vous l’avez regardé, vous avez pris des photos, vous avez vu qu’il a finalement laissé tombé le bout de mangue, puis vous êtes partis. J’ai nettoyé la table et fait la vaisselle, et j’avais le sourire aux lèvres à cause de vos rires…


…jusqu’à ce que je trouve un bout de mangue poussiéreux au beau milieu du tapis. Tous ont vu qu’il était là, et personne ne l’a ramassé.

Je paie des factures, je vais au supermarché, je m’occupe du jardin, j’emporte le chien chez le vétérinaire, je fais la cuisine, je planifie les vacances, je lave les vêtements — la liste n’a pas de fin. La maison est comme une entreprise, et je la gère très bien. N’abusez pas de vos privilèges.

Je n’ai rien contre l’idée de laver les oreilles du chien, ou de couper les griffes de l’oiseau. Je le fais par amour, parce que nos animaux ont besoin de cette attention. Mais NOUS avons décidé de prendre soin de ces animaux. Ce ne sont pas MES animaux.

Regardez-vous maitenant! Mon mari, avec sa carrière, qui ne tarit pas d’efforts devant les nouveaux défis. Mes enfants, des ados fantastiques pleins de rêves et de projets.

Je vous aime plus que tout au monde. Mais nous avons perdu quelque chose. Je suis devenu comme un bruit de fond. Je suis devenue davantage une servante qu’une partenaire à part égale.

« Non, non », je vous entends dire. Vous protestez et me dites que vous me respectez. Vous me dites avec le cœur sur la main que je suis une mère fantastique. Et vous avez raison. Mais voici un détail important: nous sommes une famille. Une entité qui dépend d’un soutien mutuel. Je ne démissionne pas de cette famille. Je vous invite à en faire partie.

Les modalités de mon rôle sont ouvertes à discussion, mais je ne prendrai plus le rôle de chef de cuisine et de femme de ménage. Je vais faire la cuisine quand j’en aurai envie. J’ai aussi une vie à vivre.

On peut également décider de commander une pizza, mais quelqu’un d’autre peut prendre le téléphone et faire la commande.

Salutations,

Votre mère qui vous aime »

Je comprends tout à fait les sentiments de cette femme. Les mères ont un travail très important et très difficile à faire, et ont besoin du soutien et du respect de tous les autres membres de la famille.

Espérons que le partage des tâches est plus juste dans cette famille dorénavant!

PARTAGEZ l’article avec vos amis sur Facebook si vous êtes d’accord!


Commentaires