Elle abandonne son fils à cause de sa tête. 4 ans plus tard, on frappe à la porte de l’orphelinat!

10251

Ce petit garçon s’appelle Dima Kalekin, et vient d’Ukraine. Il ne se souviendra pas de ses parents biologiques.

Dès sa naissance, les médecin constatèrent qu’il était atteint d’hydrocéphalie. Lorsque ses parents le virent pour la première fois, ils prirent une décision que l’on serait en droit de qualifier de cruelle: ils ont quitté l’hôpital sans Dima — et ne sont jamais revenus.

Dima fut contraint de commencer sa vie dans un orphelinat pour enfants handicapés à Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine.

Quatre ans plus tard, Dima montrait toujours des problèmes de développement. Il n’arrivait pas à utiliser des ustensiles pour manger. Les employés de l’orphelinat était tout de même très satisfaits du fait qu’il arrivait à parler, et surpris qu’il ait survécu aussi longtemps.

Ce qu’ils ne savaient pas, c’est que Dima allait continuer de les surprendre.

Lorsque la guerre éclata entre la Russie et l’Ukraine au début de 2014, l’avenir de Dima est soudainement devenu encore plus incertain. L’est de l’Ukraine est la partie la plus affectée par le conflit, et aucune des deux parties impliquées ne voulait prendre la responsabilité de l’évacuation des résidents de l’orphelinat.

Pendant une semaine complète, les employés et les enfants ont dû se déplacer d’un endroit à l’autre, sans nourriture, sans eau et sans médicaments. Enfin, lorsqu’il fut découvert à quel point les enfants étaient proches de la mort, les autorités ukrainiennes sont intervenues.

Les enfants se sont retrouvés dans un hôpital de Kharkiv, la deuxième ville du pays. Le premier médecin qui examina Dima en eut les larmes aux yeux. L’évacuation et la malnutrition avaient laissé leurs marques.

L’équipe médicale était persuadée qu’il n’avait aucune chance de survie. Ils prirent contact avec un prêtre pour lui demander de prier pour Dima.

Mais la chance du petit Dima était sur le point de tourner. Peu après son transfert à un nouvel orphelinat, il eut la visite d’un couple. Ernest et Ruth Chaves viennent de l’État américain du Vermont. Ils avaient entendu parler de l’impact du conflit russo-ukrainien sur les orphelins, et avaient envie d’adopter un enfant de cette région.

Lorsqu’ils ont posé leur regard sur Dima, ils ont tout de suite décidé de l’adopter.

La vie de Dima allait changer pour toujours. Il allait en plus avoir des frères et sœurs dans sa nouvelle famille (Ernest et Ruth avaient déjà sept enfants, tous adoptés).

Deux mois après leur première rencontre à l’orphelinat, Dima était avec ses nouveaux parents au Vermont.

Il fut rebaptisé Zebadiah Chaves. Dès le premier jour, il montra des progrès dans son développement. Et après quelques jours seulement, il pouvait utiliser une cuillère.

Un an après son adoption, il est un tout nouveau petit garçon. Il parle maintenant l’anglais, et a appris à marcher.

Il a été examiné par des médecins, qui ont constaté que la maladie ne lui avait pas infligé de séquelles graves, et qu’il avait de bonnes chances de pouvoir un jour marcher à une vitesse normale.

Quelle belle histoire, vous ne trouvez pas? Zebadiah a beaucoup de chemin à faire, mais il a déjà tout un parcours depuis l’époque où il était un petit garçon abandonné, à qui les médecins donnaient peut de chances de survie.

Vous pouvez le voir marcher dans la vidéo ci-dessous. N’oubliez pas de PARTAGER l’article avec vos amis sur Facebook!